Le mouridisme, une secte puissante, envahissante et riche

Les Sénégalais sont d'excellents vendeurs comme ils le démontrent en collant aux touristes toubabs chez eux. Ils ont exporté leur savoir faire chez nous, mais en plus, ils se permettent de nous dire "Ici on est chez nous" et d'imposer leur loi en se moquant des notres.

Quand au mouridisme, cette secte spécifiquement sénégalaise, elle est devenue une multinationale qui a remplacé l'adoration de Dieu par l'adulation des marabouts jusqu'à l'idolâtrie, ceci à l'encontre des préceptes de l'islam. Les Mourides pratiquent le "faites ce que je dis, pas ce que je fais" (voir les faits divers en cliquant sur le tag "marabout") et ils parlent plus de fric que de moralité. Vous connaissez mon opinion sur Touba qui interfère dans la politique, les affaires, les moeurs, car je dis tout haut ce que beaucoup pensent tout bas : une nouvelle forme de fanatisme est en train de naitre. Evidemment, pour les Sénégalais concernés, tout ceci n'est que mensonges, trucages, dénigrement gratuit, revirement de la France vis à vis du Sénégal, car dès qu'on ne leur passe pas la main dans le dos, leur susceptibilité légendaire reprend le dessus... (Lire les commentaires sur ce reportage)

__________________

« Enquête exclusive M6» : Sénégalais vendeurs à la sauvette

Dans les grandes villes touristiques, les abords des monuments sont investis de vendeurs à la sauvette. Le plus souvent, ils sont Sénégalais et font partie d'un réseau qui, depuis trente ans, a mis en place une véritable multinationale. Le magazine «Enquête exclusive» a enquêté sur le phénomène.

Le business des souvenirs et autres bibelots est un commerce très lucratif. Suffisamment pour attirer les vendeurs à la sauvette prêts à tout pour s'imposer. Marc-Henri, qui tient une boutique officielle sur le parvis du château de Versailles, doit batailler tous les jours. Sur les prix («Ils vendent 70% moins cher»), mais surtout pour protéger son commerce («Les tentes sont régulièrement vandalisées»). Bien connu des services de police, le phénomène a pris une telle ampleur que certains monuments ont été «privatisés» par ces vendeurs à la sauvette. «On est chez nous ici», lance l'un d'eux, qui exerce au Trocadéro. Tous savent qu'ils n'ont pas grand-chose à craindre. Du moins, c'est ce qui ressort de l'enquête réalisée par Michaël Richard.

Le journaliste a suivi deux policiers sur le terrain, impuissants face au «professionnalisme» des vendeurs à la sauvette. Leurs uniformes n'arrangent rien dans ce jeu du chat et de la souris. Et, même quand ils en arrêtent, ils doivent les relâcher contre une amende de 200 euros. Plus surprenant, tous semblent faire partie d'une même communauté: les Mourides. Ses membres lui reversent une partie de leurs bénéfices. Argent et religion se mêlent. «C'est une des forces du fonctionnement de cette multinationale», explique Michaël Richard.

Derrière cette organisation des marabouts récoltent l'argent venu du monde entier. Il servirait à construire au Sénégal des mosquées et des écoles religieuses. Interrogé, le premier conseiller de l'ambassade du Sénégal en France reste prudent. «La réponse viendra du pays.» Comprendre: s'il doit y avoir une réaction à la suite de la diffusion de ce reportage, elle viendra de la présidence.


Vidéo 1 - vendeurs sénégalais

Vidéos suites 2 & 3 - Vendeurs mourides

A lire

Pas triste les commentaires sur seneweb !!!


bon reportage

J'ai vu le reportage à la tv, cela ne fait que confirmer ce que beaucoup de monde sait du mouridisme, qui on s'en rend compte est un mouvement sectaire de grande ampleur et non pas une simple confrérie musulmane...

Le modou kara mbaké, il est tellement suffisant, ça se voit comme le nez au milieu de la figure que c'est un escroc qui profite de la misère des gens pour s'enrichir, c'est à peine croyable et ce type a tellement d'influence, ça fait peur, c'est lui (entre autres) à qui on doit la ré-élection de wade.

 

Et le passage sur les visas vendus par des fonctionnaires corrompus, notammant au consulat d'italie à dakar qui a vendu à lui seul (frauduleusement) 2000 visas  ces dernières années ! à 6000 euros le visas ça fait 12 millions d'euros, presque 8 milliards de cfa ! pour le seul consulat d'italie, on a pas les chiffres pour l'espagne, la france et tous les autres de schengen !

Loin de moi l'idée d'être un virulent anti-immigrationiste, mais il faut reconnaitre que ceux qui profitent de ces traffics vivent légalement (mais injustement) en france et en europe aux dépens de personnes qui le mériteraient plus...


Bon reportage

Ce reportage aurait pu être commandité par Tak tellement il synthétise bien mon opinion sur les Mourides et le comportement de certains Sénégalais en Occident. De plus, il m'a appris des choses que je ne connaissais pas.

Ceci dit, le pire marabout du moment, celui qui monte à coups de manipulations, de chantages et de violences, le Hitler du genre, c'est Cheikh Béthio Thioune. Son dernier méfait ? Il a marié une fille sans son consentement ni celui de ses parents à un de ses talibé qui la désirait. Ce sera bientôt la secte Moon...


le mouridisme

visitation2  :  très très très intéressant, cet article sur le mouridisme.Je comprends mieux maintenant le délire dans  cette construction de la mosquée de Touba et les conditions de vie des pauvres gens qui vivent à côté....Pauvre monde que le sénégal : religion, argent, prostitution, pouvoir ....


Syndiquer le contenu Syndiquer le contenu